Biographie

Altiste aux multiples facettes, Vinciane Béranger souhaite mieux faire connaître l’alto, et créer des ponts entre les diverses formes d’expression.

Les années passées au sein du Quatuor Manfred et son intense activité de chambriste lui valent d’être invitée sur les plus importantes scènes du monde entier (Salle Gaveau et Chopin Pleyel à Paris, Victoria Hall de Genève, Suntory Hall de Tokyo, Mozarteum de Salzbourg, Kennedy Center de Washington).

Elle est aussi une interprète privilégiée des compositeurs d’aujourd’hui : György Kurtag, Karlheinz Stockhausen, Thierry Pécou, Betsy Jolas, Edith Canat de Chizy, Suzanne Giraud, Martin Matalon et Nicolas Bacri.

Les liens entre texte parlé et musique enrichissent son travail. Elle crée en 2019 la pièce « Harold en Italie », autour du chef-d’œuvre d’Hector Berlioz après une résidence à l’Abbaye de Royaumont. Le Théâtre du Ranelagh à Paris accueille les spectacles autour de Mozart et Debussy, créés par l’Ensemble Helios.

Elle se produit comme soliste avec des orchestres européens et américains et participe aux festivals de Marlboro (USA), des Arcs, d’Ile de France, d’Aix en Provence, d’Auvers-sur-Oise, Juventus à Cambrai, aux Folles Journées de Nantes et de Tokyo, aux Rencontres musicales d’Evian, aux Flâneries de Reims…

Sa discographie, essentiellement chez ZigZag Territoires, comporte les oeuvres de Robert Schumann pour alto et piano ; un récital baroque pour alto et harpe ; Bach/Coltrane pour quatuor, orgue et saxophone ; Quatuors et quintette de Mozart pour clarinette et cordes ; Werg/Webern/Schönberg pour quatuor et voix…

Déjà Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Vinciane Béranger reçoit pour son disque Robert Schumann, un accueil très chaleureux de la presse spécialisée :

 « La finesse extrême du jeu darchet hypersensible, aérien et toujours juste de Vinciane Béranger… Un apport majeur à la discographie » (Répertoire)

« Les jeunes musiciens possèdent ce je-ne-sais-quoi charmeur qui rend leur interprétation à la fois vivante et délicate dans le raffinement » (Classica)

« Une vision plastiquement et musicalement exemplaire » (Piano magazine)

Pédagogue recherchée, elle enseigne à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (Suisse) et au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur-des-Fossés (94). Titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement de l’alto, elle donne régulièrement des Master Classes et participe à des jurys. Son intérêt pour la pédagogie la porte à animer des formations en didactique au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Sa passion pour le quatuor s’est retrouvée dans son enseignement pour Pro Quartet.

Admise à l’âge de 16 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Gérard Caussé, Vinciane Béranger a obtenu un Premier Prix d’alto à l’unanimité et un Premier Prix de musique de chambre. Elle s’est perfectionnée auprès de Kim Kashkashian en Allemagne et a achevé sa formation au Curtis Institute de Philadelphie en tant que lauréate de la Bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Etrangères et du programme Fulbright.

Lauréate du Connelly Memorial Prize au Concours International de Washington, et du Concours International de Rome, Deuxième Prix du Concours du Lyceum Club de Berne, Premier Prix du Concours d’Illzach, elle est aussi lauréate de la Fondation Natexis-Banques Populaires.

Elle joue un alto de Pietro Giovanni Mantegazza, daté de 1770.

 Lire les échos presse